L’année 2020 est enfin finie

Nous avons vécu en  2020 une expérience collective dont les effets ont été par moment décourageants. Ceux qui s’intéressent un peu à l’Histoire sont toutefois en mesure de réaliser ce que trop de nos concitoyens n’ont pas compris ou n’ont pas suffisamment compris. Si rien ne s’était fait pour contrôler un peu le phénomène, c’est une bien plus grande partie de la population terrestre qui aurait pu y passer. Rappelons-nous que l’Europe a régressé de près de deux siècles avant de voir s’effacer les conséquences de la peste noire des années 1345-1352, Celle-ci a tué durant cette période de 30 à 50% de la population du continent.

S’il reste actuellement de l’incertitude pour les mois à venir, il nous faut continuer de fonctionner du mieux que l’on peut car il y aura un lendemain à cette crise. Notre prochaine assemblée annuelle ne pourra sans doute pas avoir lieu comme par le passé et il faudra de nouveau adopter une formule comme celle du 18 avril dernier, alors qu’une présentation de notre rapport annuel a été réalisée sur youtube. Nous aurons alors l’occasion d’échanger sur le rapport que nous vous présenterons pour 2020 et aussi, de faire le point sur notre bilan financier, sur nos prévisions budgétaires et sur la possibilité ou non pour les associations d’organiser des activités sociales à l’été ou à l’automne. Le renouvellement du conseil d’administration a par ailleurs été reporté à plus tard en 2020 et il faudra de nouveau reconsidérer la question. Notre bail pour le local 210 du 650 Graham Bell a enfin été renouvelé.

Plusieurs associations ont témoigné de leur vitalité en publiant de nouveau leur bulletin avant la fin de l’année. Cela nous encourage à continuer de vous tenir au courant de ce qui se passe par les Nouvelles de Chez nous. Nous vous remercions de l’appui que vous nous apportez. La Fédération reste un lieu d’échanges et de collaboration utile pour la relance souhaitée des activités de nos associations de familles.

Restez également vigilants en attendant que la tempête ne se calme pour de bon.

Mise à jour le 1er janvier 2021